Identification des armes : des progrès

En 3 ans, le Togo est parvenu à marquer près de 10.000 armes, a indiqué mardi Inoussa Bouraima, le vice-président de la Commission nationale de lutte contre la prolifération, la circulation et le trafic illicite des armes légères et de petit calibre (Cnlpal)

Il s’agit en général de déclarations spontanées des détenteurs de fusils de chasse. Mais il y a encore un gros travail d’information à faire pour convaincre les récalcitrants.

‘Outre les armes de chasse, on a été surpris de constater que des Togolais disposent d’armes prohibées. Ceux qui ne veulent pas se soumettre au marquage ont des intentions inavouées’, a reconnu M. Bouraima.

Cette politique d’identification s’inscrit dans un programme national et régional destiné à lutter contre la délinquance, le terrorisme et le trafic transfrontalier.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.