Hausse des prix des produits pétroliers: l’ATC s’indigne!

Communiqué de l’Association Togolaise des Consommateurs (ATC) suite aux événements tragiques relatifs à la hausse des prix des produits pétroliers du 28 Février 2017.

L’Association Togolaise des Consommateurs a appris la mort par balles d’un compatriote suite aux événements relatifs à la décision du gouvernement de procéder à une nouvelle hausse des prix des produits pétroliers le 28 Février 2017. L’ATC s’incline devant la mémoire de l’illustre disparu et souhaite une prompte guérison aux blessés.

L’Association Togolaise des Consommateurs s’indigne de la tournure qu’ont pris les évènements et rend responsables les autorités de tout ce qui a pu se passer dans le pays ce 28 février 2016 à la suite d’une nouvelle hausse de 10% des prix en l’espace de 30 jours.

Comme de par le passé, l’ATC s’indigne de la décision du gouvernement qui, cette fois ci, non seulement pèse sur le panier de la ménagère mais provoque la colère de la population, des blessés et pardessus tout, mort d’homme.

Cette situation ne serait jamais arrivée si le gouvernement, notamment la ministre du commerce, a accédé aux nombreuses sollicitations de l’ATC quant à la transparence dans la fixation des prix des produits pétroliers.
Depuis toujours, l’ATC ne cesse d’exiger du gouvernement,la publication de la fréquence, du volume et des coûts des commandes des produits pétroliers qui doivent être portée à la connaissance de la population togolaise car il s’agit d’une commande publique faite avec de l’argent du contribuable.

Aussi, l’ATC n’a cessé de demander au gouvernement de publier la structure actuelle du prix des produits pétroliers et qu’une étude sur la structure du prix des produits pétroliers soit confiée à un groupe d’experts des Universités du Togo afin qu’elle soit délester des faux frais.
Depuis toujours, les autorités font sourdes oreilles. L’Association Togolaise des Consommateurs (ATC), les arguments avancés par le gouvernement pour justifier cette nouvelle hausse ne tiennent pas et ne répondent à aucune logique.

Face à ce qui peut être considérer comme une forfaiture de la part du gouvernement et pour faire baisser la tension sociale, apaiser la colère des consommateurs, l’ATC exige du gouvernement le retrait pur et simple de l’arrêté interministériel portant hausse des prix des produits pétroliers.
L’ATC rendra responsable le gouvernement de tout ce qui adviendra dans le futur si cette décision n’est pas rapportée.

L’ATC appelle les consommateurs à rester mobiliser pour faire échec à toutes les tentatives du gouvernement qui ne cesseront d’accroitre la vie chère au Togo et augmenter ainsi leur misère.

Profitant de l’occasion l’ATC réitère son souhait de voir la Commission Nationale sur la Vie chère reprendre ses activités laissées en veilleuse depuis plusieurs années.

L’ATC

www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.