Golfe 5 : le cas Aboka inquiète !

Publicités

Cris, pleurs, désolations et arrestations, voilà ce qu’a provoqué la démolition des baraques et des conteneurs de commerçants organisée lundi par Kossi Aboka. Le tout-puissant maire de la commune Golfe 5 a tout cassé sur son passage. Une guerre déclarée aux pauvres commerçants qui est allée jusqu’à la frontière Togo-Ghana, un territoire qui ne fait pas partie du Golfe 5.

A LIRE AUSSI: [Confidentiel]: black-out total sur Kpatcha Gnassingbé après son opération au CHU

Des bulldozers ont détruit tous les étalages et d’autres chargeaient de gros camions tout ce qui est détruit. Au cours de cette démolition, les commerçants victimes n’avaient pas le droit de récupérer le reste de leurs meubles. Ceux qui voulaient s’opposer à ce dégagement, ont trouvé des forces de l’ordre sur leur chemin.

Publicités

Sur une image, on a vu un homme trimballé et malmené par des agents de la police et de la gendarmerie. Il a finalement été menotté et embarqué. C’est le cas de plusieurs autres personnes. Les femmes se donnaient à des pleurs et des lamentations. Mais n’y fit.

Publicités

A LIRE AUSSI: Lien entre Franc-maçonnerie et Témoins de Jéhovah: de lourds secrets enfin dévoilés

Ce dégagement des trottoirs ne s’est malheureusement pas limité au territoire de la commune Golfe 5. Sur des images, on a vu des agents de la mairie empêcher des commerçants victimes de ces casses d’envoyer les quelques meubles qui leur restaient dans le Ghana voisin. On se demande ce que M. Aboka et ses agents vont chercher jusque-là.

Même Togbui Kodjovi Avla III d’Avenou Adjinamoto n’a rien pu contre cette démolition sur un terrain appartenant à la commune Golfe 7. « Nous avions montré le plan de situation. Ils nous ont fait savoir qu’ici fait partie de la réserve administrative. Les propriétaires terriens nous ont dit que c’est leur terrain. Qu’est-ce que nous allons dire ? Rien », a-t-il confié à une radio.

C’est la désolation totale au niveau d’un homme qui avait son commerce dans Golfe 7. « J’ai tous les papiers de la part de Golfe 7, je leur ai tout montré mais ils disent qu’ils n’ont pas envie de voir les papiers », a-t-il regretté.

A LIRE AUSSI: « C’est Macron, corrompu par l’argent, qui maintient Faure au pouvoir »- Mgr Kpodzro

Kossi Aboka reste droit dans ses bottes. Et rien ne semble l’inquiéter. Selon les informations, au cours de la démolition des étalages, des autorités de la commune Golfe 7 sont venues sur les lieux mais elles ont été renvoyées par le tout-puissant maire Aboka.

« Depuis 2020, nous procédions à des sensibilisations dans toute la commune. Après cette sensibilisation, nous avons décidé de passer à l’étape supérieure qui est le dégagement de toutes les installations sur les trottoirs », dit-il à qui veut l’entendre.

GlobalActu

Publicités


Publicités


Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.