Gabon: l’Université Omar Bongo de nouveau en feu !

42

Trois jours après avoir été le théâtre des violences policières exercées sur des étudiants , l’Université Omar Bongo est de nouveau secouée ce mardi 11 juin 2019. Selon une source sur place, les dégâts sont tels que les épreuves du brevet d’études du premier cycle du second degré (Bepc) se déroulant au lycée d’application Nelson Mandela ont été interrompues.

Ce mardi aura décidément été une bien triste journée pour l’univers estudiantin qui vient d’être doublement paralysé. En effet, après l’annonce faite par le Syndicat national des enseignants-chercheurs (SNEC) d’entrer en grève pendant 14 jours à compter de ce jour, c’était au tour des étudiants de s’illustrer. Ces derniers partis très tôt dans les banques pour encaisser leurs bourses d’études, n’ont malheureusement pas tous eu gain de cause. Beaucoup d’entre eux devant encore tirer le diable par la queue quelques jours.

De retour dans leur établissement, les concernés tenteront de tenir une assemblée générale. Mais cette liberté leur sera refusée par les agents de la gendarmerie nationale qui leur expliqueront que l’ordre a été donné d’anticiper tout rassemblement au sein de l’Université. Une énième restriction qui causera l’idée des étudiants. C’en est suivie une rixe entre les antagonistes du jour.

Les gendarmes assis dans leurs deux camions bombardent à la lacrymogène les étudiants. En réponse, les jets de cailloux seront de mise. Le tout sous le silence accusateur des autorités rectorales. Toujours est-il que d’énormes dégâts, à l’instar du mur du lycée d’application Nelson Mandela qui a été brûlé, sont à signaler.

Source : www.cameroonweb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here