Gabon: la dette publique frôle les 5 000 milliards

26

Selon les données compilées de la direction générale de la dette, au cours des six premiers mois de l’année 2018, celle-ci a augmenté de plus de 20% pour atteindre un montant colossal. Ainsi, à l’heure actuelle l’encours de la dette publique gabonaise frôlerait les 5000 milliards de Fcfa, ce qui représente environ 60% du PIB.

En constante augmentation au cours de ces dernières années, l’encours de la dette publique gabonaise ne cesse d’atteindre des sommets. Après avoir franchi la barre des 3000 milliards de Fcfa en 2016 et celle des 4000 milliards de Fcfa en 2017, c’est un nouveau seuil qui devrait bientôt être franchi.

En effet, selon les données de la direction générale de la dette, avec 4939,8 milliards de Fcfa, le Gabon s’achemine en cette fin d’année 2018 vers un encours de plus de 5000 milliards de Fcfa. En cause, une nouvelle augmentation de l’encours de la dette intérieure qui frôle les 60%.

Issue principalement du renforcement de la dette bancaire et du moratoire, cette hausse s’inscrit dans la continuité de ce qui avait déjà été déploré il y a quelques années notamment par Mays Mouissi, qui indiquait « qu’en 2008 le taux d’endettement ne représentait que 18% du PIB, contre 64% aujourd’hui ».

Composé e en 2018 à 68,3% de la dette extérieure contre 76,9% en 2017 et de 31,7% de dette intérieure contre 23,1% un an plus tôt, la dette publique gabonaise n’a pas fini d’exploser au regard de la situation économique du pays, qui sans aucun doute nécessitera de contracter d’autres emprunts.

Source : www.cameroonweb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here