Front anti Franc CFA : Kemi Seba à Kako Nubukpo « Tes excuses à Ouattara et Faure, c’est donc cela la résistance? »

4164

Alors c’est donc cela la résistance? Dans l’euphorie d’une conférence, on dit les vérités puis la « lucidité revenue », on s’excuse auprès des pions de la Françafrique (Faure Gnassingbé et Ouatarra) de peur de provoquer leur courroux et perdre ses avantages? Voilà le problème central de la prétendue élite africaine. Et c’est la raison fondamentale pour laquelle l’oligarchie française adore avoir cette intelligentsia « tropicale » comme interlocutrice en temps de crise.

Front anti Franc CFA : Kemi Seba à Kako Nubukpo « Tes excuses à Ouattara et Faure, c’est donc cela la résistance? »

Même quand elle « dénonce » les méfaits du néocolonialisme, cette dite élite intellectuelle veut garder ses acquis glanés durant ses heures de collaboration avec la ploutocratie. Ploutocratie avec laquelle malgré bon nombre de dénégation, elle ne renonce jamais à travailler si l’opportunité se représente. Où comptons nous aller avec des gens qui prétendent combattre mais qui ne sont pas prêts à perdre les avantages qu’ils ont acquis sur la plantation (être Ministre de Faure Gnassingbé était déjà inquiétant, mais être aujourd’hui directeur de la francophonie économique et numérique au sein de l’Organisation internationale de la Francophonie l’est bien plus). Que voulons nous?? Que souhaitons nous? Pendant combien de temps va t-on accepter la compromission? L’Afrique a besoin de gens prêts à perdre la vie pour obtenir une rupture définitive avec la France prédatrice .

Nous autres au « FRONT ANTI CFA » connaissons les mots risque et souffrance. Bon nombre d’entre nous ont connu la prison plusieurs fois pour des raisons politiques en premier lieu que ce soit en France, au Sénégal, en Côte d’Ivoire, au Cameroun ou ailleurs; Raison pour laquelle nous ne tolérons pas les mi-figue mi-raisin. L’Afrique a besoin d’une génération qui ne veut pas simplement changer un tantinet les relations de la Françafrique. Non, elle a besoin d’une nouvelle génération qui veut la destruction complète du néocolonialisme français, et l’avènement d’un souverainisme intégral qui ne serait pas seulement économique, mais aussi politique (donc plus de Faure Gnassingbé en place ), militaire (plus de bases françaises chez nous), social. Nous voulons la fin d’un viol politique qui n’a que trop duré et celles et ceux qui ne sont pas prêts à aller jusqu’au bout devront le stipuler.

Kako, tu es un génie économique et pour cet aspect là uniquement, respect pour toi. Mais ce respect s’étiole dès lors que nous voyons les contorsions que tu fais à ta propre morale pour ne fâcher personne et préserver un minimum tes intérêts. S’excuser auprès de Ouatarra, et chanter les louanges de Faure en rappelant ce qu’il a fait pour toi était la dernière chose à faire et nous saurons nous en souvenir.

Kemi Seba
FB. 06/06/2017

27Avril.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here