Franc-maçonnerie : quand les frères radiés de la Grande Loge du Togo se rebellent

0
163

Bien qu’exclu des rangs de la Grande Loge nationale togolaise depuis 2020, Yiva Kodjo Badohu a pris tout le monde de court en se faisant installer grand maître, alors que Julien Pitassa Kao allait être intronisé en septembre. Coulisses.

Les maçons de la Grande Loge nationale togolaise (GLNT) ne s’attendaient pas à un tel scénario. Alors qu’ils préparaient l’installation, d’ici à septembre, de Julien Pitassa Kao comme grand maître, ils ont été devancés par une branche dissidente. Le 1er mars, dans le quartier Cité OUA à Lomé, un groupe d’une vingtaine de « frères rebelles », dont l’ex-grand maître (2005-2008) Joseph Kossi Kpelly…..

La suite sur jeuneafrique.com

Source : icilome.com

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.