Foussena DJAGBA fait don de vivres et de non vivres aux populations sinistrées du Togo 22 novembre 2017

Foussena DJAGBA fait don de vivres et de non vivres aux populations sinistrées du Togo 22 novembre 2017

Par Marcelle Apévi, togo-online.co.uk

La situation des populations des trois villes assiégées par l’armée Togolaise à savoir Sokodé, Mango et Bafilo est très préoccupante. Suite aux exactions militaires, les populations ont fuit les villes. Si certains ont pu trouver refuge dans la forêt, d’autres ont dû franchir les frontières pour se réfugier dans les pays voisins.

Les conditions de vie sont difficiles à tous les niveaux. À la pauvreté vient s’ajouter la galère et les difficultés d’accès aux besoins élémentaires de l’Homme.

Le cri de coeur de ces Togolais terrorisés touche plusieurs personnes de bonne volonté qui multiplient des gestes et actions à l’endroit de leurs compatriotes.

Foussena DJAGBA, l’une des figures qui n’est plus à présenter y apporte beaucoup, avec le soutien d’autres personnes. Après le camp des réfugiés Togolais au Ghana, elle a fait don ce mercredi 22 novembre, de vivres et de non vivres aux populations sinistrées de Sokodé, Bafilo et Kparatao.

Par l’entremise du Front Citoyen Togo Debout, la donataire résident à l’extérieur du pays, le don a été remis par son représentant, Mafouze BAH à l’honorable Ouro-Akpo Tchagnao, en présence de la presse et des responsables du Front Citoyen Togo Debout.

Foussena DJAGBA fait don de vivres et de non vivres aux populations sinistrées du Togo 22 novembre 2017

Le député a promis que le don atteindra les bénéficiaires. Au nom du Front Citoyen Togo Debout, Maître Raphaël Kpande Adzare a remercié la donataire et a lancé un appel à d’autres bonnes volontés.

Le représentant de Foussena DJAGBA n’a pas manqué de solliciter l’appui et l’accompagnement en prière notamment des Togolais qui font objet de procédure judiciaire au Ghana voisin. Relâché après leur interpellation, les compatriotes, Foussena DJAGBA y compris se présenteront de nouveau devant le tribunal d’Accra le 30 décembre prochain dans le cadre de la procédure engagé dans le cadre des manifestations pour dénoncer la gouvernance du RPT/UNIR et exiger la démission de Faure Gnassingbé et son régime.

Togo-Online.co.uk

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.