Football-FTF : Pendant que Gbikinti de Bassar grimace, Anges de Notsè a le sourire

443
Football-FTF : Pendant que Gbikinti de Bassar grimace, Anges de Notsè a le sourire

Gbikinti de Bassar ne jouera pas ses prochains matchs sur ses propres installations malgré les recours introduits devant la Fédération togolaise de football (FTF).

Cette équipe de 1ère division avait été interdite de jouer quatre de ses matchs sur ses installations à la suite d’actes de violence sur son terrain. Napo Koura Tchandikou, son Secrétaire général avait également été frappé d’interdiction de toutes activités liées au football pour une « durée de trois ans fermes pour avoir proféré des menaces contre le club des Anges de Notsè », des menaces qui seront mises à exécution au cours de la réception du club d’Eric Gagou à Bassar.

Gbikinti vient de voir tous ses recours rejetés. C’est du moins ce que rapporte le site d’information de la FTF (www.togoftf.com) citant une décision de la Commission de discipline.

Agaza de Lomé repart également bredouille après le rejet de son appel contre une décision de la Commission d’Organisation des Compétitions, de Qualification et d’Homologation (COCQH) qui avait décidé d’invalider les licences du joueur Ouro-Koura Arissou, accusé de détenir deux licences en lieu et place d’une.

Dans cette affaire, Anges est la seule équipe à avoir le sourire. Le club a vu son recours accepté. Un recours contestant la décision de la Commission d’Homologation lui retirant les bénéfices du match comptant pour la 18ème journée du championnat national, qu’il a remporté contre Dyto FC. Cette dernière avait alors formulé une réserve contre le joueur Adadévi Komlanvi Djiffa « pour non transfert ». Une réserve que vient de rejeter la Commission de discipline qui désavoue la Commission d’homologation.

A.Y.

www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.