Fin de formation sur le « suivi-évaluation » des projets du ministère du Développement à la Base

0
326
Fin de formation sur le « suivi-évaluation » des projets du ministère du Développement à la Base

Le ministère du Développement à la Base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeune, avec l’appui financier et technique du Centre Autonome d’Etudes et de Renforcement des Capacités pour le Développement au Togo (CADERDT) et l’Union Européenne (UE) a achevé jeudi une session de formation de trois (3) jours axée sur l’identification des indicateurs et l’implémentation d’un système de suivi-évaluation des politiques et programmes ciblant les jeunes.

Démarrée le 21 novembre dernier, la formation a pris fin ce jeudi 23 novembre 2017 par une cérémonie de clôture et de remise d’attestations aux participants qui sont essentiellement, des employés et cadres du ministère du Développement à la Base. La cérémonie de clôture a été présidée par le Directeur de Cabinet de ce ministère, Yaotsè VOVOR en présence du Directeur de la jeunesse au Togo, Arime ANALA, a constaté sur place l’Agence de presse Afreepress.

Cet atelier, expliquent les organisateurs, tire ses raisons du « constat d’absence » de données fiables sur les politiques et actions déployées par le gouvernement dans le souci de résoudre les problèmes qui mirent l’inclusion financière de la jeunesse. « Nous avons estimé qu’il est important que nous ayons des indicateurs harmonisés à l’intérieur de notre ministère et facilement mesurables. C’est pour cela que la formation a regroupé les chargés de suivi-évaluation et ceux qui travaillent sur les collectes de données en ce qui concerne les activités du ministère de sorte à leur permettre d’avoir une meilleure appréciation de la pertinence des indicateurs que nous définissons quand il s’agit de mettre en place des projets », a laissé entendre M. ANALA. La maîtrise de ces indicateurs, précise ce dernier, permettra également au ministère de faire un bilan cohérent à la fin de l’année et de mesurer les défis et les acquis.

Au total, quatre (4) modules ont été développés au cours de cette session. Les participants ont été amenés à comprendre le contexte de l’évaluation et de la théorie de changement, à concevoir un système de suivi et évaluation axé sur les résultats et les principes clés pour la définition d’indicateurs pertinents pour les programmes ciblant les jeunes et les méthodes et techniques de collecte de données.

A l’issue de cette formation, les participants disposent désormais de notions générales sur les indicateurs de performance devant leur permettre d’évaluer les points forts et les faiblesses du suivi-évaluation des projets au niveau du ministère du développement à la Base, a souligné Rodrigue Tchangaye, un des bénéficiaires de cette formation.

Raphaël A.

Source : www.icilome.com