Festival : Kpalimé était en « perles » le weekend dernier

92

Le Festival International de perles (FESTIP) s’est tenu du vendredi 18 au dimanche 20 août dernier dans la ville touristique de Kpalimé. L’événement à rassembler professionnels, artisans, amoureux des perles sur le terrain du lycée de Kpodji avec diverses activités au programme.

Les rideaux sont tombés sur la première édition du festival des perles (FESTIP) le dimanche 20 août. Durant trois jours, le lycée de Kpodji dans la ville de Kpalimé, à plus d’une centaine de km de la capitale Lomé, a abrité une foire dédiée aux perles sous toutes ses formes. C’est à travers une diversité d’objets exposant les savoir-faire des artisans que la volonté de l’organisatrice de «valorisation des perles » a été affirmée.

Des sacs à mains, chaussures, bracelets, colliers, accessoires d’ornement et autres ont été exposés lors de l’acte 1 du FESTIP. Autrefois essentiellement parures de beauté, les perles se modernisent en s’utilisant comme matière première pour la fabrication d’une multiplicité d’objets.

Pour Gertrude Ahouissou, Directrice du FESTIP, l’objectif vise la « valorisation » des perles. « Au-delà d’être parures, les perles véhicules des messages selon les circonstances. Chaque culture, chaque peuple a donc son histoire autour des perles », a-t-elle indiquée.

« Il faut apprendre à la jeune génération, les merveilles que revêtent les perles », a-t-elle ajoutée.

De quelques noms : Aglobo, Gblinti, Esoé, Panzi, Djignégba, Azékpé, etc…, les perles sont reconnues pour être le signe extérieur de l’appartenance à une classe sociale.

« Les perles sont des objets de parures, mais aussi symboles de richesses et du statut social, politique et économique », a renchéri M. Moumouni Innocent, anthropologue et expert en perles.

Il faut noter que la première édition du Festival International de perles (FESTIP) avec pour thème : « les perles à travers le temps » a été marquée par plusieurs activités.

Ce sont, entre autres, des formations en perlage pour les jeunes, une excursion ayant permis aux festivaliers de découvrir des sites touristiques (la cascade de Kpimé, le château Vial, la grotte aux chauves-souris…) de la ville, un défilé de mode de vêtements et d’accessoires en perles, et concerts.

Les exposants sont venus du Ghana, du Bénin et du Togo. Le rendez-vous de la deuxième édition est donc pris pour 2018.

Alice L.

www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here