Félix Auger-aliassime évoque ses travaux au Togo

Après avoir vaincu Alex Molcan de Slovaquie à l’Open Australia 2023 mercredi, le champion canadien de tennis d’origine togolaise, Felix Auger-aliassime donne plus d’explications sur sa fondation au Togo.

Pour la première fois de sa vie, le joueur de tennis de 22 ans était au Togo en décembre 2022 pour découvrir le pays de son père.

« J’ai commencé en 2020. Je voulais faire quelque chose à travers ma carrière pour aider le pays d’origine de mon père. Avec l’aide de BNB Paribas Nous avons accumulé des centaines de milliers de dollars pour aider à l’éducation des enfants et des jeunes », a-t-il déclaré à Eurosport lors d’une émission télévisée en direct mercredi.

« C’était bien de voir les progrès qui ont été faits. J’ai rencontré différentes parties que nous avons aidé là-bas. Les jeunes qui sont dans les écoles élémentaires, mais aussi les adolescents, les jeunes adultes qui tentent de se lancer dans la vie professionnelle », a-t-il ajouté.

Le deuxième plus jeune joueur classé dans le top 10 par l’Association des professionnels du tennis (ATP) a déclaré que sa fondation a fourni, entre autres, des infrastructures académiques et des installations aux jeunes, rénovant certains terrains de sport et mettant des jeunes dans diverses formations.

Le Togolo-Canadien, qui a lutté hors des portes au premier tour avant de faire rebondir Vasek Pospisil de Vancouver en quatre sets, a commencé encore plus lentement contre Molcan, mais a réussi au quatrième set après avoir épuisé son rival.

Auger-Aliassime s’est finalement qualifié pour le troisième tour de l’Open d’Australie 2023 qui est prévu vendredi.

Source : icilome.com