Faure Gnassingbé invité à remercier Claude Le Roy

272
Faure Gnassingbé invité à remercier Claude Le Roy

Le Mouvement Martin Luther King (MMLK-la voix des sans voix) veut à tout prix que l’entraîneur des Eperviers, Claude Le Roy, fasse ses valises. Après le communiqué de la semaine dernière, le MMLK revient à la charge et saisit cette fois le chef de l’Etat. Dans sa lettre ouverte, le Mouvement de Pasteur Edoh Komi demande aux autorités togolaises de se débarrasser du vieux sorcier blanc qui a montré ses limites. Au cas où le gouvernement togolais ne réagit pas, le MMLK appelle à une manifestation populaire le 6 avril prochain pour exiger le départ du technicien français. Bonne lecture.

MMLK /Nécessité de rompre définitivement avec Claude Le Roy au terme de son contrat de 3 ans ce 31 mars.

LE FOOTBALL EST POUR LA JEUNESSE ET CLAUDE LE ROY EST EN TOTALE RUPTURE AVEC CETTE JEUNESSE DE NOS JOURS.

Monsieur le Président de la République,
Monsieur le Premier Ministre,
Monsieur le Ministre des Sports,

Autorités Togolaises,

Nous avons l’honneur de venir très respectueusement vous faire part de la nécessité de ne plus accepter le renouvellement du contrat avec Claude Le Roy qui vient au terme de ses 3 ans ce 31 mars.

En effet, en 2016 au moment où les Éperviers étaient dans le besoin d’un Sélectionneur national, il a été décidé de s’offrir le service du Français Claude Le Roy pour rehausser le niveau du football Togolais.

Dans le cahier de charges, il était nécessaire notamment question de faire qualifier les Éperviers pour la CAN 2019 et éventuellement condition sine qua none de sa reconduite s’il y a nécessité. Contre toute attente, 3 ans après, le bilan est exécrablement médiocre voire nul. Sur les 6 matches joués en éliminatoires CAN 2019, Claude n’a gagné qu’un seul match et le revers est total avec la non qualification des Éperviers pour la CAN 2019 malgré tous les moyens à sa disposition. Pire, il est le dernier de sa poule derrière l’Algérie, le Bénin et la Gambie.

De facto, Claude Le Roy, ne doit plus être à la tête des Éperviers et c’est une question de raison et de bon sens eu égard au débâcle et au naufrage qu’il a apporté au football Togolais. Or, nous apprenons de certaines sources que Claude entendrait prolonger son contrat jusqu’en 2022, ceci ne serait qu’un mépris pour le football et le peuple Togolais. On ne peut pas admettre que les conditions financières optimales voire surréalistes dans lesquelles cet entraîneur Français a été engagé a la tête des Éperviers, le bilan soit si nul.

Sur ce, messieurs les autorités Togolaises, et pour avoir détruit la joie, la fierté et la convivialité qu’a toujours apporté le football au peuple Togolais ces derniers temps, ce dernier n’entend plus communier avec le sélectionneur Français qui doit dégager le plancher. Car le football est pour la jeunesse et Claude Le Roy est en totale rupture avec cette jeunesse de nos jours.

Nous osons croire que vous avez fait la même lecture des 3 années sombres de Claude Le Roy à la tête des Éperviers et vous avez tiré les conséquences de la catastrophe comme les autres citoyens. Pour les amoureux du ballon rond, il faut un nouvel entraîneur et si possible un collège d’ entraîneurs locaux qui ont déjà fait par le passé des expériences fructueuses au Togo et ailleurs.

L’ère de Claude Le Roy est révolue et par conséquent, les autorités Togolaises doivent se débarrasser de Claude le Roy.

Vu les préoccupations légitimes du peuple Togolais par rapport à la descente à l’enfer du football Togolais, le Mouvement Martin Luther King appelle à une manifestation populaire le 6 avril prochain pour exiger le départ de Claude Le Roy.

Dans l’espoir d’une suite de réponse favorable, veuillez croire , messieurs les autorités Togolaises, l’expression de notre haute considération.

Le président.

Pasteur EDOH KOMI

Lomé, le 2 avril 2019

Mouvement Martin Luther King

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here