Ouverture de la 1ère session de 2019 : Les réformes politiques, la priorité des députés

322
Ouverture de la 1ère session de 2019 : Les réformes politiques, la priorité des députés

L’Assemblée nationale issue des législatives du 20 décembre dernier a ouvert, à travers une cérémonie officielle ce mardi 2 avril, sa toute première session ordinaire de l’année 2019. Elle est présidée par Mme Yawa Tsegan, présidente de l’institution, en présence du Premier ministre togolais, Selom Klassou et des parlementaires des pays voisins, notamment du Gabon, du Ghana, de la Guinée, du Burkina Faso et des représentants de l’Assemblée parlementaire ACP-UE présents à Lomé.

En tant que présidente de la 6ème législature à l’issue de cette 1ère session parlementaire de l’institution depuis décembre 2019, Mme Djigbodi Yawa Tsegan a indiqué que cette session annonce la mise en œuvre des réformes politiques attendues par tous les Togolais et qui constituent des réponses tangibles de la volonté de l’exécutif de consolider la démocratie dans notre pays et de maintenir entre les différents acteurs politiques, un climat de concertation et de tolérance notoire.

La présidente de l’Assemblée nationale explique que c’est dans ce sens que le chef de l’Etat a accordé récemment une audience à la Coalition des 14 partis de l’opposition, ce qui, selon elle, traduit la volonté de Faure Gnassingbé à œuvrer pour la consolidation de la paix, de la démocratie et de l’Etat de droit au Togo.

Les représentants parlementaires des pays voisins qui ont assisté à l’évènement ont félicité la députée togolaise pour son élection à la tête de l’institution, et ont saisi l’occasion pour placer des mots de circonstance.

Pour Stanislas Sankara, vice-président de l’Assemblée nationale burkinabè, « en portant une femme à la tête de l’Assemblée nationale, le Togo devient un exemple à ses voisins. Vous avez inscrit le Togo parmi les meilleurs exemples de démocratie ».

Quant au 2ème Vice-président de l’Assemblée nationale du Ghana Zoumana Kufuor, il a émis un vœu à l’endroit du parlement togolais qu’il veut voir prendre en compte les points de vue de toute la classe politique pour que le Togo puisse régler tous ses problèmes et mettre fin à la crise sociopolitique qui n’a que trop duré.

A en croire Mme Yawa Tsegan, l’Assemblée nationale aura l’impérieuse mission d’étudier et de voter l’ensemble des textes législatifs nécessaires à la mise en œuvre du Plan national de développement (PND) fortement salué. Elle participera à l’initiative de vulgarisation et d’appropriation du PND par les concitoyens.

« La représentation nationale voudrait rassurer l’ensemble de la classe politique de son accompagnement à toutes les étapes de la vie de la marche commune vers un lendemain meilleur pour toutes les filles et tous les fils de notre chère nation le Togo », a-t-elle ajouté.

Nicolas

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here