Face au mutisme du gouvernement, les enseignants vers de nouvelles stratégies

La grève des huit syndicats de l’Enseignement a bel et bien eu lieu les 19 et 20 octobre dernier. Mais le gouvernement n’a visiblement pas bougé un seul petit doigt pour le règlement de cette crise.

En assemblée Générale ce weekend, les enseignants des huit syndicats ont discuté des stratégies à adopter pour amener le gouvernement à trouver une solution à leur plateforme revendicative.

Selon Atsou Atcha, porte-parole de la CSET, « vu que le gouvernement n’a pas réagi, les camarades ont voulu que nous puissions partir en grève la semaine prochaine, c’est la décision de l’AG de Lomé. Nous allons attendre faire la synthèse (ndlr, des autres AG) et étudier l’environnement sur le plan politique pour décider de ce que nous allons faire les jours à venir. ».

Noyés dans les manifestations politiques, le mouvement des enseignants s’est fait moins ressentir. Les syndicats des enseignants ont laissé entendre que des dispositions seront prises cette semaine pour la visibilité de leurs mouvements.

M E

Lomechrono.com