…Et voici Ouattara au pied du mur, confronté au retour du bâton

Et voici Ouattara au pied du mur contre Gbagbo en 2010. Il est lâché, par tous ses alliés, comme des rats qui quittent le navire.

Lire aussi:Côte d’Ivoire : Chris Yapi la bête noir de la gouvernance de ADO

La roue tourne et la sagesse est en train de donner une leçon à Alassane Ouattara. Elle dit: Ne faites pas à autrui ce que vous ne voulez pas qu’on vous fasse. Hier et particulièrement sous le régime de Laurent Gbagbo, Ouattara a soutenu des mesures de violence politique et militaire : désobéissance civile, embargo sur les médicaments, intervention des forces étrangères, etc.

Il a retiré toute sa confiance à Paul Yao N’Dré et au Conseil constitutionnel pour froisser leurs décisions.

Et voici Ouattara au pied du mur, confronté au retour du bâton. Après l’avoir léché, tous ses alliés, comme des rats qui quittent le navire, l’ont lâché avant de le lyncher désormais.

Soro Guillaume, vent debout, est formel. D’un, « Ouattara ne sera pas le prochain président de la République ». De deux, « il n’y aura pas d’élection le 31 octobre 2020 ». Henri Konan Bédié se montre tout aussi agressif contre la « candidature anticonstitutionnelle » de Ouattara.

Lire aussi:Côte d’Ivoire: la forfaiture de plus d’ADO

Mabri Toikeusse et Benoît-Marcel Amon-Tanoh sont sur le pied de guerre. Tous, en (…) Lire l’article sur Nishamag.com


Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.