Encore un « milicien » appréhendé au milieu des manifestants

A en croire Mme Brigitte Adjamagbo-Johnson, Coordinatrice de la coalition des partis de l’opposition, trois individus non identifiés, assimilés à des miliciens du régime, ont été appréhendés au cours de la manifestation d’aujourd’hui.

La marche n’est pas encore à son point de chute. Mais des individus mal intentionnés sont en train d’être arrêtés du milieu des manifestants. Qui les envoie? Qu’ont-ils l’intention de faire? Pourquoi infiltrent-ils les manifestants?

Autant de questions que se posent les manifestants qui restent très vigilants. A Todman, à quelques mètres du point de départ d’Atikoumé, cet individu (voir images) a été appréhendé. Il portait une arme blanche, selon les témoignages.

Il a été sérieusement molesté par les manifestants avant d’être remis à la police. Il a été dépouillé de ses vêtements et mis complètement à nu.

Hier, outre le jeune homme arrêté avec un long couteau, un autre a été appréhendé avec un pistolet et des grenades lacrymogènes dans son sac au milieu des manifestants. Ils sont tous remis à la police.

« Ils nous infiltrent, mais grâce à Dieu, on les arrête », a déploré Mme Brigitte Adjamagbo-Johnson.

I.K

www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.