En attendant le 31 juillet, « Togo Debout » saisit par pétition la CEDEAO

1003

En attendant le 31 juillet, « Togo Debout » saisit par pétition la CEDEAOLe mouvement citoyen  »Togo Debout » toujours debout pour une sortie de crise pacifique au Togo. En attendant le 31 juillet, date où on connaitra la proposition de la CEDEAO pour une issue favorable au problème togolais, ce mouvement de la société civile vient de saisir par une pétition les facilitateurs Nana Akufo-Addo et Alpha Condé. 

« Comme vous le savez, le Togo est malade depuis des décennies d’une gouvernance dynastique chaotique et militarisée, de déficit démocratique, d’impunité et de processus électoraux non consensuels et frauduleux à toutes les étapes. Dans ce contexte le communiqué final de la facilitation de la CEDEAO du dialogue inter togolais du 27 juin 2018 ne me semble pas répondre aux vrais enjeux de la grave crise récurrente qui endeuille le Togo », peut-on lire dans cette pétition.

« La CEDEAO a une énorme responsabilité vis-à-vis du peuple togolais car en 2005, elle a participé à l’installation au pouvoir de Monsieur Faure GNASSINGBÉ au prix de centaines de morts qui sont restés impunis. La CEDEAO va-t-elle se rattraper aujourd’hui ou préfère-t-elle rééditer l’injustice de 2005 ? », a ajouté Togo Debout.

Pour cette organisation, cette pétition entre dans le cadre de sa campagne « En aucun cas » lancée depuis mi-juillet. A la fin de cette campagne, les résultats seront envoyés aux présidents Muhammadu Buhari et Alassane Ouattara; Jean-Claude Brou, Président de la Commission de la CEDEAO; Jean-Claude Juncker, Président de la Commission de l’Union Européenne et à Neven Mimica, Commissaire à la Coopération internationale et au développement.

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

TogoTopInfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here