Emmanuel Adébayor reste fidèle à Faure Gnassingbé

Dans une interview accordée à sofoot.com, le capitaine des Eperviers, rappelle son enfance difficile, les problèmes de sa famille. Et sans surprise défend son ami-président Faure Gnassingbé dont le pouvoir vacille.

Si Emmanuel Adébayor explique qu’il a passé une enfance difficile, il est également revenu sur les raisons qui l’ont poussé à laver le linge sale de sa famille en public notamment sur les réseaux sociaux.

A la question de savoir s’il ambitionne de faire une carrière en politique, l’ancien attaquant d’Arsenal répond non. Toutefois, il a profité de l’occasion pour donner son avis sur la situation politique tendue au Togo depuis plus de deux mois.

« En ce moment, le Togo est secoué car ils disent que le président doit partir. Certains jeunes sont morts pendant des manifs. Pourquoi ? Si demain, une autre personne devient président, il va aller voir les familles ? », se demande-t-il.

Il indique ensuite qu’il ne connait rien en politique et affirme que la réclamation du retour à la Constitution de 1992 dans sa version originelle lui importe peu. « Si le président part, les gens qui n’ont pas de boulot en trouveront-ils plus facilement ? Pas sûr », martèle le Ballon africain de 2008.

L’attaquant de Basaksehir en Turquie ose même la comparaison entre le Togo et la Libye. « On a l’exemple de la Libye avec Kadhafi. On a vu ce pays avec et sans lui. Les Libyens sont en train de regretter ! La diaspora togolaise de Paris qui parle des marches, prenez l’avion et allez au pays si vous voulez marcher! », lance-t-il.

Voilà une autre sortie maladroite de « Tovia », disent ses détracteurs.

A.H.

www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.