Embarquée pour avoir pris en photo les forces de l’ordre devant le domicile de Tikpi Atchadam 19 octobre 2017

Embarquée pour avoir pris en photo les forces de l’ordre devant le domicile de Tikpi Atchadam                                                                             19 octobre 2017
Image illustrative

Par Serge Lemask, togo-online.co.uk
Hier, alors qu’elle prenait en photo des éléments de forces de l’ordre en train de fouiller la baraque des agents de sécurité du domicile du Président du PNP, Tikpi Atchadam, une jeune étudiante a été embarquée par ces derniers. La jeune fille a recouvré la liberté en fin de journée grâce à l’intervention du Regroupement des Jeunes Africains pour la Démocratie et le Développement (REJJAD). Les faits tels que racontés par son président Assiba Johnson. Lisez !

Le REJADD Togo a alerté l’opinion nationale et internationale ce matin de l’interpellation d’une jeune étudiante au nom de AHYEE Akevele par des forces de l’ordre à bord du véhicule RT 1380 A, ce matin à 8H, tout près du domicile de monsieur Tikpi Atchadam.

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

En effet, selon les informations reçues, les gendarmes étaient venus fouiller la baraque des agents de sécurité du domicile de monsieur Tikpi.

La jeune étudiante qui était sortie de sa maison pour observer la scène, a pris en photos les forces de l’ordre dans leur opération de fouille. Surprise dans son action par les forces de l’ordre, de les avoir pris en photos, elle a été interpellée et embarquée.

Le REJADD Togo avait demandé à travers la voix de son président, la relaxation pure et simple de la jeune étudiante.Nous venons par la présente vous informer que la jeune étudiante a été relâchée et vient de regagner son domicile.

C’est ici le lieu pour nous, de remercier tous ceux qui, de près ou de loin, ont œuvré pour la libération de cette jeune étudiante.

Nous profitons de cette occasion, pour demander aux autorités togolaises, la libération de toutes les personnes interpellées depuis le 16 octobre 2017 et toutes celles qui sont détenues dans nos prisons depuis le début de cette crise.

Assiba kwassi Johnson, président du REJADD Togo

Togo-Online.co.uk

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.