Ecolières nigerianes enlevées:Buhari envoie une mission d’enquête à Yobe

Le président nigérian a demandé à plusieurs ministres de son gouvernement de se rendre dans le nord-est du pays pour une mission d’enquête, après l’enlèvement, lundi, par Boko Haram, de dizaines d’écolières dans une école de la ville de Dapchi, dans l’Etat de Yobe.

Des sources locales donnent des chiffres variés concernant le nombre d’écolières enlevées.

Certaines sources parlent d’une cinquantaine de filles portées disparues, d’autres font état d’une centaine.

Muhammadu Buhari veut qu’une enquête soit menée sur l’enlèvement des filles de Dapchi, dans le nord du Nigeria.

Hamza, l’un des parents d’élèves de l’école ciblée par les assaillants, a retrouvé sa fille, qui s’était enfuie dans la forêt pendant l’attaque. Ecoutez son témoignage ici : Des responsables du gouvernement de l’Etat de Yobe déclarent que certaines filles portées disparues depuis l’attaque avaient été « sauvées » mercredi. Mais ils n’ont donné aucun chiffre.

L’attaque est comparée à l’enlèvement d’environ 270 filles de Chibok, il y a près de quatre ans, dans le nord du Nigeria, par Boko Haram.

Plus d’une centaine d’entre elles sont toujours portées disparues, d’autres ont été libérées et ont regagné leur famille.

Source : www.cameroonweb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.