Dr Gnagnon appelle à l’émergence d'idées politiques nouvelles

Apparemment les avis se rejoignent sur la problématique du renouvellement de la classe politique togolaise pour faire bouger les lignes. Pour plusieurs, l’une des solutions à l’enlisement de la crise sociopolitique qui secoue le Togo serait un effacement complet des vieux acteurs. Dr Jean Emmanuel Gnagnon revient en ce début d’année et invite la jeunesse togolaise à prendre des responsabilités politiques.

Dans une tribune qu’il a publiée, Dr Gnagnon a déploré qu’au moment où d’autres peuples sont en train de penser au développement, les Togolais soient encore à l’étape de débats sur « les fondamentaux d’Etat de droit ».

Pour lui le seul et grand perdant de la crise politique au Togo depuis des années-lumière, qui semble s’éterniser d’ailleurs, est la jeunesse.

Le Secrétaire chargé à la Communication des Forces Démocratiques pour la République (FDR) invite les jeunes à une prise de conscience en vue de jouer leur partition dans la résolution définitive de la crise politique au Togo et souhaite voir émerger en 2018 de nouvelles idées.

« Les positions politiques traditionnelles me semblent exsangues et portées par l’usure et l’enlisement. Il faut que de tous bords émergent des idées politiques nouvelles pour refonder l’héritage politique actuel » a-t-il souligné avant d’inviter les aînés politiques à prendre en compte le rôle important que peut jouer la jeunesse dans le processus du prochain dialogue.

Les autorités togolaises ont estimé que la loi portant modification des articles 52, 59 et 60 de la constitution du 14 octobre 1992 s’inscrivait dans cette logique de renouvellement de la classe politique notamment avec l’article 52 qui porte sur la limitation de mandats des députés.

TogoBreakingNews.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.