Dialogue sans filtre

104

Lancé en février dernier, le dialogue politique entre le pouvoir et l’opposition semble patiner. C’est l’avis du CAR, une formation membre de la coalition de l’opposition.

‘Ce qui nous intrigue, c’est que les parties prenantes n’arrivent à se parler directement sur l’évolution de la crise. Tout le monde attend l’avis des facilitateurs et c’est vraiment compliqué d’avancer dans ces conditions’, a regretté Jean Kissi, le secrétaire général de ce parti.

La solution la plus efficace et la plus rapide pour parvenir à un accord sur les réformes est sans doute de se parler directement sans l’intervention d’un tiers, estime le CAR.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here