Dialogue: les facilitateurs annoncent des progrès sur les préliminaires

Le 27e dialogue politique inter togolais a effectivement démarré jeudi à Lomé. Les travaux préparatoires ont réuni des représentants du gouvernement, du parti au pouvoir et de la coalition des 14 partis de l’opposition en présence du groupe des facilitateurs. A l’issue de la première séance, on note que le Comité préparatoire a fait beaucoup de progrès en vue du démarrage du dialogue le 19 février prochain.

Les travaux du Comité préparatoire ont réuni le gouvernement, le parti Union pour la République (UNIR, au pouvoir) et la Coalition des 14 partis politiques de l’opposition.

La délégation gouvernementale était composée par Gilbert Bawara,  le ministre de la Fonction publique et Payadowa Boukpessi, son collègue de l’Administration territoriale. Le parti UNIR était représenté par Atcholé Aklesso, son secrétaire exécutif, Kanka-Malik Natchaba, le président des jeunes UNIR et Yawa Tségan, député de la majorité. Quant à la coalition, elle est représentée par Jean Kissi du CAR, Eric Dupuy de l’ANC et Tchatikpi Ouro-Djikpa du PNP.

C’était pratiquement un face à face entre le gouvernement et le parti présidentiel d’un côté et la coalition des 14 partis politiques de l’opposition de l’autre.

Devant le groupe des facilitateurs ghanéen et guinéen, le règlement intérieur du dialogue a été élaboré. D’autres sujets notamment les préalables posés l’opposition et la participation d’autres acteurs au dialogue ont été abordés.

A l’issue des travaux, le groupe des facilitateurs a indiqué que beaucoup de progrès ont été faits dans la journée.

« Le comité préparatoire s’est réuni toute la journée et a fait beaucoup de progrès… Quand les travaux seront terminés demain, nous donnerons tous les détails », a déclaré à la presse Daniel Oseï, représentant du groupe des facilitateurs.

Les travaux reprennent vendredi à partir de 14 heures TU et devraient logiquement prendre fin dans la soirée si d’autres progrès sont faits dans le courant de la journée, auquel cas, il faudra attendre samedi.

Les travaux du Comité préparatoire devraient être suivis par un forum des personnes ressources de la société togolaise le dimanche 18 février en présence des médiateurs.

Le dialogue proprement dit ne devrait s’ouvrir que le 19 février.

TogoBreakingNews.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.