Des Togolais interdits de manifestation au Burkina Faso

La mairie de ouagadougou a interdit, hier vendredi, une manifestation prévue par les ressortissants togolais vivant au Burkina Faso pour dénoncer la situation qui prévaut actuellement au Togo.

Lire aussi : Manifestations à Mango: confusion autour du nombre (exact) de morts

Entre autres raisons évoquées par la mairie, le risque de trouble à  l’ordre public que pourra causer cette manifestation et le risque de détérioration  des relations existants entre les deux pays.

Un refus considéré par les activistes du Balais citoyens comme une « atteinte aux libertés publiques en générale et à la liberté d’expression des ressortissants togolais vivant au Burkina en particulier ». « Ce refus est un soutien voilé au régime du  président Faure Gnassingbé » ont-ils précisé dans un communiqué.

Lire aussi : Togo: des armes saisies par la police à Sokodé

Notons que durant les consécutives manifestations de l’opposition  et du  parti au pouvoir, la diaspora togolaise de par le monde se mobilise à travers des marches et manifestations pour revendiquer le retour à la Constitution de 1992, et dénoncer  la  situation sociopolitique dans leur pays.

Pour rappel, la principale exigence des 14 partis de l’opposition est la restauration effective  de la constitution de 1992 et le départ du président Faure Gnassingbé.

TogoWeb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.