Des recommandations pour lutter contre la cybercriminalité

Depuis le vendredi 24 novembre dernier, la deuxième réunion annuelle de pays membres du Conseil de l’Entente est rentrée dans l’histoire. On retient qu’il y a d’importantes recommandations.

La semaine dernière, il s’est tenu dans la capitale togolaise une réunion pour plancher sur la lutte contre la cybercriminalité. A la fin des travaux, les experts s’inspirant de l’exemple de la Côte d’Ivoire ont fait plusieurs recommandations en la matière.

Selon Yark Damehame, ministre togolais de la Sécurité et de la Protection civile, à la cérémonie de clôture de la rencontre, « les experts ont proposé qu’il y ait dans chaque pays du Conseil de l’Entente une structure pour centraliser tout ce qui est de la cybercriminalité ; cette structure partagera naturellement les informations avec les autres unités d’investigations ; et au niveau régional, il faut un laboratoire d’expertise en cybercriminalité. Ce laboratoire se chargera de diffuser, de partager, de traiter les différentes données qui seront transmises à cette structure au niveau international ».

L’autorité politique a confié qu’il est recommandé que « les chefs d’Etats du Conseil prennent contact avec les grandes structures spécialisées en informatique pour qu’en matière d’investigation, elles ne fassent pas blocage aux enquêteurs ».

A.H.

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.