Départ de Faure Gnassingbé : Alpha Condé préfère ne pas s’en mêler 22 novembre 2017

Départ de Faure Gnassingbé : Alpha Condé préfère ne pas s’en mêler 22 novembre 2017
Alpha Condé, Président en exercice de l’Union Africaine

Par Serge Lemask, togo-online.co.uk

Le président en exercice l’Union africaine (UA), Alpha Condé a rencontré hier à Paris trois représentants de la coalition des 14 partis politiques de l’opposition, notamment Jean-Pierre Fabre, président de l’ANC, Tikpi Atchadam du PNP et Mme Brigitte Adjamagbo-Johnson, Secrétaire générale de la CDPA. La crise togolaise était au centre de la discussion.

Pour l’heure, aucune information concrète n’a filtré de la rencontre mais interviewé hier par les confrères de France 24, le chef d’État guinéen, Alpha Condé a déclaré avoir reçu des mains des leaders politiques, un mémorandum qui sera remis à Faure Gnassingbé.

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Dans la foulée, il rassure que les tractations sont actuellement en cours afin de réunir le parti au pouvoir et l’opposition togolaise autour d’une même table. Toutefois, Alpha Condé soutient les préalables de la coalition qui sont entre autres la libération des prisonniers et l’encadrement des manifestations par le gouvernement et l’opposition.

Seulement, pour ce qui est du départ de Faure Gnassingbé comme l’exige l’opposition, Alpha Condé préfère ne pas s’en mêler.

« Pour le départ du président, c’est une question interne du pays. Je ne peux pas m’en mêler », a-t-il déclaré.

La coalition de l’opposition, faut-il le rappeler, réclame la constitution de 1992 dans sa version originelle, le vote de la diaspora, la libération des détenus politiques.

Togo-Online.co.uk

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.