Démarrage du congrès des Jeunes du parti Unir à Dapaong

0
562

Encore un nouveau congrès pour le parti politique Union pour la République (UNIR) en moins de deux mois. Après  son premier congrès statutaire tenu du 28 au 29 octobre dernier à Tsévié et celui du Mouvement Femmes Unir du weekend dernier, le parti au pouvoir a ouvert vendredi à Dapaong (610  km de Lomé), le congrès constitutif du Mouvement des Jeunes du parti Unir (MJU). L’événement est placé sur le thème « Jeunes UNIR, mobilisés et engagés pour le développement ».

Les travaux du congrès ont été lancés par El Hadj Taïrou Bagbiegue, vice-président du parti, représentant le Président du parti en présence de certains cadres notamment Aklesso Atchole, Raymonde Lawson de Souza et Kodjo Emmanuel Adedze.

A l’issue des travaux, un bureau national du MJU est attendu. Cette instance dirigeante aura essentiellement pour tâche de s’organiser et de s’engager pour faire face aux défis et enjeux pour un développement harmonieux de leur formation politique.

Pour M. Bagbiegue, le congrès constitutif du MJU s’inscrit dans la logique de la recherche permanente de l’équilibre d’UNIR entre ses projets de société et les aspirations de ses militants et des populations.

« Votre réussite sera la nôtre parce que c’est à vous que nous transmettons les succès et les victoires acquis jusque-là. Pour les préserver, vous avez le droit d’être organisés, structurés et tenances. La fidélité, la loyauté et la discipline doivent être votre leitmotiv. Dans votre chemin vers la maturité politique, vous devez avoir l’humilité pour apprendre des aînés et l’audace pour parfaire leurs réussites, car ce que la jeunesse désire, la vieillesse l’a en abondance », a lancé le Représentant de Faure Gnassingbé à l’intention des congressistes.

La mise en place du bureau national du MJU pourrait aboutir à la dissolution pure et simple des différents petits mouvements ou associations que l’on retrouve au sein du parti présidentiel.

Nous y reviendrons…

TogoBreakingNews.info