Déjà plusieurs blessés signalés à Sokodé

 

 

La chasse à l’homme continue au centre du pays, notamment dans la ville de Sokodé, où les militaires se déchaînent sur les paisibles citoyens.

« On ne peut pas prôner un dialogue et maintenir les populations sous une chape de plomb », a déclaré Nathaniel Olympio, président du Parti des Togolais, membre de la coalition de l’opposition.

Il regrette et dénonce la situation à Sokodé où plusieurs blessés sont signalés depuis le début des bastonnades ce matin.

I.K

 

www.icilome.com