Dapaong : Des ex-employés donnent du fil à retordre à Ebomaf

87

Alors que l’entreprise de BTP présente dans plusieurs pays de la sous-région a terminé la construction de la nationale N°1 à Dapaong en 2011, des employés réclament depuis trois mois leurs salaires. Lundi dernier près de 400 ex-employés ont manifesté à la préfecture pour crier leur ras-le bol au représentant de l’administration centrale.

Ces manifestants recrutés depuis 2011 ont travaillé comme techniciens, ouvriers, manœuvres, cuisinières, secrétaires etc. Aujourd’hui ceux-ci réclament des arriérés de salaire à l’entreprise qui visiblement a quitté définitivement la ville, une fois la construction de la nationale achevée.

Seulement des sources de l’entreprise rejettent les revendications des ex-employés. Selon la source citée par afrique-news.info, « c’est un faux problème…ils ont été employés par des sous-traitants du projet et comme depuis le chômage s’accentue, les gens cherchent des trucs floux pour se faire entendre ». Ainsi étant dans la sous-traitance, ils n’étaient pas directement engagés par l’entreprise.

Celle-ci avance également cette interrogation : Pourquoi attendre 7 ans pour réclamer des arriérés de salaire, alors que les employés de Kara et de Kanté avaient soulevées depuis ces problèmes qui ont été réglés dès lors.

Malgré la position de l’entreprise de BTP, les ex-employés ne comptent pas restés là.

Magnim Karouwe

Source : www.lomechrono.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here