Crise togolaise : des femmes remontées contre tous les leaders politiques

Face à la crise que traverse le Togo depuis le mois d’août, des femmes lèvent la voix et sifflent la fin de la récréation. Il est temps que les acteurs politiques trouvent un consensus pour arriver au dénouement de la crise.

Pour ce faire, le regroupement de 17 organisations féminines dénommé Réseau Paix et Sécurité pour les Femmes dans l’Espace CEDEAO-Branche Togo (REPSFECO-Togo) a, lors d’un point de presse, lancé un « appel à l’esprit citoyen et surtout patriotique de chaque acteur engagé dans la présente crise pour une solution concrète et pacifique ».

Ces femmes qui sont donneuses de vies et mères dénoncent les destructions de biens publics et privés, les pertes en vies humaines, les blessés et arrestations, conséquences des manifestations émaillées de violences et de répressions depuis plus de 2 mois.

« Nous les mères de familles, les femmes que nous sommes, nous ne pouvons plus nous taire. Nous devons dire ce que nous pensons et ce que nous voulons. Je dis ce que nous voulons, c’est-à-dire ce qu’il nous faut pour que nous pussions nous sentir en sécurité dans chacune des maisons. Pour une sortie de crise, il faut aller vers les deux parties en conflit, leur parler et se faire entendre et comprendre», a laissé entendre Léontine Ayayi, présidente de REPSFECO-Togo.

Elles appellent tous les acteurs à s’asseoir autour d’une table dans les meilleurs délais en vue de discuter de l’avenir positif qu’ils veulent donner à ce pays cher à tous et à toutes et ceci dans l’intérêt supérieur des populations.

M E

Lomechrono.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.