Crise politique : Pascal Bodjona entre en jeu

Crise politique : Pascal Bodjona entre en jeu

Pascal Akoussoulèlou Bodjona, un homme qui n’est plus à présenter, a, selon les informations données ce vendredi par le site d’informations Togo Breaking News, été reçu par le chef de l’Etat ghanéen, Nana Akufo-Addo.

Ancien directeur de cabinet de Faure Gnassingbé et ancien ministre de l’Administration territoriale emporté par une affaire dite d’ « escroquerie internationale » dont les tenants et les aboutissants ne sont pas toujours clarifiés jusqu’à présent, a « donné son point de vue sur l’enlisement de la crise sociopolitique et ses causes dont l’une est le refus d’opérer les réformes à temps comme préconisé par l’Accord politique global (APG) », selon la même source.

Aucune information cependant ne transparaît suer ce que l’ancien ministre est allé dire au Ghanéen qui passe pour être le président mandaté pour concilier les vues.

Si cette information est vérifiée, c’est la première fois depuis quelques années que ce Togolais que bon nombre présentaient comme n°2, après Faure Gnassingbé dans les 2010-2011, brise le silence pour donner son point de vue sur une situation sociopolitique sans précédent et dont l’issue n’est toujours pas claire.

Pascal Bodjona a été reçu par le chef de l’Etat ghanéen qui multiplie les consultations depuis quelques semaines, à la suite de son prédécesseur au poste du ministère de l’administration territoriale, Akila Esso-Boko et l’opposant franco-togolais, Kofi Yamgnane.

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.