Crise politique : Le sort du Togo entre les mains de la CEDEAO

0
2032


C’est en tout cas ce qu’a livré le président du Comité d’action pour le renouveau (CAR), Me Yawovi Agboyibo au sortir de la rencontre entre la Commission de la CEDEAO, la Coalition des 14 partis de l’opposition, le parti au pouvoir et des membres du gouvernement.

« Le pilotage du dialogue national en cours est désormais pris en main par la CEDEAO », a déclaré Me Yawovi Agboyibo. Pour lui, ce dialogue ouvert en février dernier échappe désormais entièrement aux Togolais. Et donc, son issue dépend de l’institution communautaire.

Samedi dernier, la Commission de la CEDEAO composée par le président de la commission de l’organisation, l’Ivoirien Jean-Claude Brou, le commissaire paix et sécurité de la CEDEAO, le Général Francis Béhanzin, du représentant permanent de la CEDEAO en Côte d’Ivoire, Babacar Carlos Mbaye, du représentant permanent de la CEDEAO au Togo, Dr Garba Lompo et du ministre ghanéen de la Sécurité, Albert Kan-Dapaah ont discuté avec une délégation de la Coalition des 14, de l’UNIR et du gouvernement.

« Nous avons discuté avec les deux parties en vue de proposer une feuille de route claire aux Chefs d’Etats de la CEDEAO pour la résolution de la crise politique en République togolaise, conformément aux recommandations des Chefs d’Etats le 14 avril 2018 à Lomé. Nous remercions les deux parties pour ces échanges fructueux », a indiqué Jean-Claude Brou.

I.K

Source : www.icilome.com