Crise politique : le dialogue inter-togolais pourrait s’ouvrir avant le 10 décembre 2017

Une délégation ghanéenne conduite par le ministre de la sécurité Albert Kan-Dapaah séjourne à Lomé depuis dimanche soir. Elle préparera le terrain avant le début du dialogue inter-togolais en vue

Les choses se précisent petit à petit pour l’ouverture d’un dialogue au Togo. Cette délégation ghanéenne a pour mission de mettre en place un comité technique composé à la fois des représentants de la coalition des 14 partis de l’opposition et des représentants du pouvoir de Lomé II.

Ledit comité sera chargé de veiller à la satisfaction des préalables émis par les leaders de l’opposition notamment la libération des détenus politiques dont les deux imams arrêtés, la levée des sièges sur les villes de Mango, Sokodé et Bafilo, la levée des poursuites judiciaires contre les acteurs politiques dans le cadre des incendies des marchés du Togo.

Tout porte à croire que le Ghana voisin cherche à conclure au plus vite sa médiation afin de permettre au Togo de retrouver les voies d’une transition démocratique.

Selon Albert Kan-Dapaah, le dialogue pourrait s’ouvrir très rapidement avant le 10 décembre prochain.

KG.

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.