Coronavirus au Togo : les cimetières désormais sous surveillance

Pour faire respecter les dispositions gouvernementales, les cimetières sont sous surveillance, comme nous l’avons constaté à Bè-Kpota. Au parking, un seul véhicule et quelques motos. Ici, une demi- dizaine d’agents de la Force anti-pandémie Covid-19 est déployée à l’entrée pour faire respecter les mesures barrières.


A LIRE AUSSI: Pascal Bodjona Premier Ministre: les choses se précisent!

Cette force oblige les familles à être moins de 15 personnes avant d’entrer dans le cimetière. Elle veille également au port obligatoire de masque. «Ils sont stricts sur le nombre de personnes qui doivent rentrer dans le cimetière pour conduire le défunt à sa dernière demeure », commente Kokou Akpaki, qui vient d’assister à l’enterrement de son oncle ce samedi 16 mai au cimetière municipal de Bè-kpota. «La seule faveur qu’ils font, est de ne pas considérer les porteurs du cercueil comme faisant partie des 15 personnes », précise-t-il.

A LIRE AUSSI: Coronavirus au Togo: les agents de la morgue très submergés

Pour éviter les attroupements, les enterrements simultanés dans le cimetière sont suspendus. «Quand nous sommes venus voir la tombe le jeudi dernier, l’agent de sécurité nous a informés des nouvelles dispositions. Il est interdit d’inhumer deux défunts simultanément.

Arrivés ce matin, nous avons été contraints par la force antipandémie Covid-19 de respecter cette disposition. Nous avons attendu la fin de l’enterrement d’une famille qui était là avant nous », témoigne Akpaki.

Focus Infos

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.