Congo: Eric Dupont-Moretti décline l’offre de Brazzaville

121

Contacté par le Régime de Brazzaville qui dépêcha Mr Obili le conseiller juridique du Président Sassou qui ne ménagea aucun effort pour convaincre Maître Moretti à prendre en main la défense de l’Etat Congolais dans l’affaire du procès contre le général Mokoko, Dupont Moretti a décliné l’offre .

En effet, après avoir effectué le voyage de Brazzaville, Maitre Moretti a fait des observations qui discréditent les réquisitions décousues du procureur. Après 48h de séjour à l’invitation de Brazzaville, Dupont-Moretti a quitté Brazzaville pour Paris par le vol AF0897 le 23 mars passé.

Un dossier embarrassant pour sa réputation… Dossier mal monté, et vide, le pénaliser Français a préféré jeté l’éponge. Avant de se rendre à Brazzaville, il était reçu au ministère français des affaires étrangers. « La position de la France est claire. Elle ne veut pas se mêler dans les affaires du Congo Brazzaville. Denis Sassou N’Guesso n’écoute personne. Plusieurs émissaires ont déjà fait le déplacement à Brazzaville pour quitter le pouvoir, même en 2021. Ce dernier a toujours refusé et semble vouloir mourir au pouvoir comme Félix Houphouët-Boigny. » explique une source diplomatique.

En difficulté, le président congolais a choisi de se tourner vers les pays du Golfe, car déjà jugé insolvable par la Chine.

Le refus de Dupont-Morreti de prendre en main le dossier de la défense du Congo dans le bras de fer judiciaire engagé contre Mokoko, qui a la dernière a invoqué son immunité juridictionnelle en sa qualité de dignitaire de la République conformément au décret de 2001 et un gros camouflet pour le régime qui voulait utiliser l’image de cet avocat pour crédibiliser le procès.

Annoncé pour le premier semestre de 2018, le procès Mokoko n’a pas été programmé

Source : www.cameroonweb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here