Comportements à risque

34

Les mauvaises pratiques sont à l’origine de nombreux accidents sur les routes togolaises. Et les campagnes de la prévention routière ont peu d’effets.

Non respect du code de la route, véhicules en mauvais état, utilisation du téléphone en conduisant sont quelques exemples.

On peut également mentionner la surcharge. Des véhicules prévus pour 4 passagers en accueillent parfois 8 ou 9. De nombreux taxis collectifs n’hésitent pas à charger le maximum de clients. On signalera également le transport de produits dangereux comme l’essence ou le gaz.

Les autorités se tirent les cheveux pour savoir quel est le meilleur moyen de sensibiliser les automobilistes. Le tout répression n’est pas une solution même si de fortes amendes peuvent être dissuasives. Mais à côté, il faut imaginer une nouvelle forme d’approche, notamment auprès des conducteurs en milieu rural.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here