Communiqué du Mouvement du Peuple pour la Liberté ( MPL ) relatif au processus électoral de février 2020

Le processus électoral du 22 février 2020 a pris fin le 3 mai 2020 avec la prestation de serment du président Faure Gnassingbé sous le regard triste et indifférent des populations togolaises.
Ce serment vient clore un long chapitre de processus émaillé d’irrégularités de trucages et de fraude qui a vu imposer à sa tête l’actuel chef de l’Etat.

Le Mouvement du Peuple pour la Liberté (M.P.L) toujours conscient de la situation politique de notre pays a tiré la sonnette d’alarme pour que les différentes parties prenantes à ce scrutin prennent la mesure de la situation pour limiter les dégâts.
Malheureusement, nos différentes alertes n’ont pas réussi à dissuader ni décourager les uns et les autres à mettre fin à ce jeu sordide et cupide qui n’a apporter rien d’autre que le sacre de la dynastie qui régente notre pays depuis plus d’un demi siècle.

Conscient de la situation qui va prévaloir au lendemain de ce scrutin, le Mouvement du Peuple pour La liberté a décidé au cours de son congres du 12 janvier 2020 d’appeler au boycotte de ce scrutin qui n’a contribué qu’à diviser davantage les braves combattants pour un Togo prospère. Au lendemain de ce scrutin que l’on peut qualifier de mascarade électorale, nous faisons l’amer constat que l’histoire se répète et que c’est un éternel recommencement alors que cela était prévisible et évitable.

A l’endroit du parti au pouvoir, le MPL demande de se tourner résolument vers la voie de la démocratisation de notre pays et d’ouvrir les espaces de liberté et d’expression politique pour permettre à notre pays de se hisser aux rangs des nations qui protègent leurs peuples.

A l’endroit de la classe politique de l’opposition, le MPL formule le voeu de se ressaisir à temps pour se préparer pour les échéances prochaines qui sont déjà à nos portes. Il demande que nous restions unis et solidaires dans l’exigence et la réclamation des meilleures conditions d’organisation de tous les scrutins dans notre pays.

Le plus important du travail qui nous reste à faire pour délivrer notre pays des mains de la servitude de ses propres fils et filles n’est rien d’autre que la REVOLUTION CITOYENNE.

Cette révolution citoyenne redonnera à notre peuple sa souveraineté et lui permettra à court et ou à moyen terme d’avoir des fils et filles dignes , fiers de leur nation prêts à la défendre contre tout tyran d’où qu’il vienne.

La révolution citoyenne que prône le MPL n’est rien d’autre qu’un changement de mentalité pour que nos concitoyens comprennent enfin qu’il n’existe pas de pouvoir en dehors du peuple. Notre lutte n’a pas pour but de haïr ou d’aimer le dictateur. Cest une question de souveraineté et de survie.

Le MPL lance enfin un appel de détresse aux vaillantes populations togolaises pour qu’elles soient plus politiquement éveillées et se responsabilisent face à la situation actuelle de son pays. Il lui demande de sortir du militantisme fanatique, de s’armer du patriotisme et de rester mobilisé pour trouver les ressources nécessaires afin d’éradiquer une fois de bon cette dictature qui l’assujetit depuis 57 ans.

MPL : Nous ferons des exploits et laisserons les peuples bouche B !!

Seule la lutte libère!!

La Présidente nationale

KOUMI A-ley Mawuto-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.