Comment distinguer le vrai sorcier du faux ?

110

Pour répondre à cette question, la Communauté catholique mère divin amour (CDMA) organise les 10 et 11 octobre 2018 un séminaire sur la sorcellerie à Lomé.

Au Togo, il est courant de s’entendre dire que tel est sorcier ou tel autre a des parents sorciers. Cela crée beaucoup de problèmes et remet en cause le vivre-ensemble. Cela pousse la Communauté catholique mère du divin amour de l’archidiocèse de Lomé à s’intéresser à la sorcellerie. Et elle organise un « séminaire de victoire pour connaître et vaincre la sorcellerie » les 10 et 11 octobre dans la capitale sur le phénomène.

Au cours d’une conférence annonçant l’évènement, Elie-Marie Brigitte Dowui Aka, la bergère de cette communauté mixte de religieux, de laïcs engagés, de mariés et de moines explique que les travaux porteront sur la parole biblique tirée d’Esaïe 54 :17 : « Toute arme forgée contre toi sera sans effet et toute langue qui s’élèvera contre toi, tu la condamneras ».

Il est dit qu’à l’issue de cet atelier, les participants partiront avec les « armes » et les « clés » devant leur permettre de distinguer le vrai sorcier du faux. « Ici en Afrique, on voit le sorcier dans le cafard et la souris et on envoie le feu sur ces animaux. On voit le diable et la sorcellerie partout. On ne se demande plus si le problème qu’on a vient véritablement de la sorcellerie ou non. Le père vient nous enseigner. Nous avons des comportements bizarres et au lieu de chercher à savoir si le problème est lié à nous-mêmes, on attribue tout au sorcier », clarifie Elie-Marie Brigitte Dowui Aka.

Cette dernière ajoute que « le prédicateur (Jean Emmanuel Clément Akobé, fondateur de la communauté catholique) vient nous dire les comportements que doit avoir un chrétien face à la sorcellerie. Comment faire pour connaître le sorcier ? Quelles sont les armes qu’un chrétien doit utiliser face à la sorcellerie ? ».

Convaincue que « le peuple périt, faute de connaissance », elle précise que les envieux et les jaloux ne sont très loin des sorciers.

Ce séminaire de deux jours prélude celui qu’organise la branche togolaise de l’Association coalition des hommes et femmes d’affaires et décideurs chrétiens programmé sur les 13 et 14 octobre prochains. Et lui placé sous le thème « Seigneur, dis seulement une parole ».

A.H.

Source : www.lomechrono.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here