Collège Protestant ‘Lomé-Tokoin’, un centre par excellence en perdition?

0
2280

Le Collège Protestant de Lomé-Tokoin, une école confessionnelle autrefois reconnue pour sa rigueur et la qualité de l’enseignement, a visiblement lâché la bride à ses élèves. C’est ce qu’indique ce mardi, le confrère « Gapola ».

A en croire le confrère, le Collège Protestant de Lomé-Tokoin est devenu un centre par excellence de la dépravation juvénile, surtout les après-midi.

« Un tour dans l’enceinte du Collège Protestant de Lomé Tokoin, dans les après-midi, c’est comme dans un ghetto des délinquants de Chicago. Et quand il se fait un peu tard, déjà à 18h, c’est comme le coin des prostituées de Déckon », relève Gapola.

Le confrère fait constater que des élèves de cet établissement adorent les tenues légères à l’image des filles de joie et préfèrent les « Night Club » à leurs cahiers. Mini-jupe avec exposition des parties du corps, est de mise chez les jeunes filles de l’école et l’habillement à l’américain avec des coiffures extravagantes sont le style adopté par les garçons.

Pis, ces derniers s’offrent le luxe de fumer des cigarettes au nez et à la barbe de tous. Le comble, les élèves issus de cette école jadis réputée rigoureuse se livreraient à des actes sexuels en plein jour sans être inquiétés.

« Tout ceci se déroule, la plupart du temps, devant les enseignants et les premiers responsables de l’établissement qui souvent se contentent des cuisses administratives de leurs élèves. Non seulement ils se contentent de ces cuisses, mais aussi se permettent d’avoir des aventures avec celles-ci. Pour la promotion de ce banditisme auquel se livrent ces élèves, ce sont de multiples soirées récréatives qu’ils organisent souvent, tout ceci en complicité avec l’administration de l’établissement », critique l’auteur de l’article.

Cette information, au delà de tous les commentaires qu’il peut susciter, a le mérite d’alerter qu’il se passe quelque de malsain dans cette école ayant formé beaucoup de cadres de l’administration.

JA

Lomechrono.com