Ces jeunes Togolais que Faure Gnassingbé massacre : Rachad Agrigna, mort des suites des balles reçues à Bafilo le 20 septembre.

Un élève en classe de 3e, Agrigna Rachad, est mort cet après-midi des suites de ses blessures par balles réelles reçues le 20 septembre 2017 à Bafilo. Évacué du CHP de Bafilo au CHR de Sokodé dans la soirée de cette journée, il perdra la vie deux jours plus tard à l’issue d’une opération chirurgicale n’a pu le sauver.

Ces jeunes Togolais que Faure Gnassingbé massacre : Rachad Agrigna, mort des suites des balles reçues à Bafilo le 20 septembre.

Lors de cette même journée fatidique du 20 septembre, un enfant de 9 ans a été lâchement tué à Mango. Il s’agit du petit Abdoulaye Yacoubou. Il devrait commencer la classe de CM1 cette rentrée scolaire. Mais apparemment Faure Gnassigbé et sa bande d’assassins avaient un autre plan pour lui : le priver d’une jeunesse et d’une vie d’adulte.

Le bilan des morts de la barbarie meurtrière de Faure Gnassingbé ces deux derniers jours s’alourdira sans nul doute dans les prochains jours étant donné le nombre de blessés graves engendrés par les hommes de main du régime.

Ces spécialistes de meurtres et de voies de fait graves causant des légions restent impunis, obtiennent des promotions, circulent librement…Et c’est justement contre ce Togo là que le peuple tout entier se révolte.

Source : 27avril.com

 

27Avril.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.