CEDEAO : Forum de sur l’éducation à la culture de la paix par le dialogue intra et inter-religieux : Lomé accueille la 3e édition

Lomé la capitale togolaise accueille, du 27 au 29 octobre prochains, le 3em forum de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) sur l’éducation à la culture de la paix par le dialogue intra et inter-religieux. Le thème retenu pour l’évènement est : « Communautés, extrémisme violent et cohésion sociale en Afrique de l’Ouest ».

La rencontre sera organisée conjointement par le Département en charge du Développement Humain et des Affaires Sociales de la CEDEAO et la République togolaise. Elle réunira une centaine d’acteurs de divers courants religieux des Etats membres de la CEDEAO, notamment des leaders religieux, des responsables politiques, des jeunes, des représentants de la société civile et des personnes ressources.

Ce forum intervient au moment où la région ouest-africaine fait face à de nombreuses et meurtrières attaques terroristes, du fait de l’instrumentalisation de la religion à des fins idéologiques, politiques, économiques ou sociales. Ces deux dernières années, les efforts de pacification de la CEDEAO et des Etats membres concernés par le phénomène de terrorisme sont demeurés vains, avec une recrudescence des incidents violents dans la région. Le terrorisme s’est beaucoup renforcé, avec une force de frappe beaucoup plus efficace et plus étendue, menaçant des pays qui, jusque-là, étaient épargnés.

Cette 3ème édition parrainée par Cheikh Serigne Babacar Sy Mansour Khalife, général des Tidianes au Sénégal, SE Monseigneur Edward Tamba CHARLES, Archevêque de Freetown en Sierra Léone et Son Altesse Nana Kobina Nketsia V, Chef suprême de la région traditionnelle d’Essikado au Ghana, a pour ambition de trouver des mécanismes de dialogue entre les différentes communautés religieuses, dans le but de faciliter la compréhension mutuelle et de cultiver l’esprit de tolérance et de coexistence pacifique par l’éducation à la culture de la paix.

La rencontre de Lomé devrait permettre ainsi aux participants de mieux comprendre les causes de l’intolérance religieuse en Afrique de l’Ouest, de même que les fondements religieux et culturels de la culture de la paix. Elle servira également de cadre à la création d’une plateforme régionale interreligieuse de prévention et de règlement pacifiques de conflits au moment où l’extrémisme violent reste une menace de plus en plus élevée dans la région CEDEAO et qu’il y a désormais un consensus sur le fait que les opérations militaires et les mesures de sécurité ne suffisent pas à elles seules à résoudre ce défi.

Cette activité vient démonter l’engagement de la CEDEAO dans la promotion de mécanismes de dialogue à travers l’organisation en 2016 et en 2018, à Niamey au Niger, de la 1ère et de la 2ème édition du Forum régional sur l’éducation à la culture de la paix, à travers le dialogue intra et inter religieux.

L’organisation Ouest africaine a aussi développé des curricula et modules de formations en anglais, français, portugais, qui ont été traduits dans plusieurs langues nationales de l’espace et intégrés dans le manuel de référence de la CEDEAO sur l’Education à la culture de la paix. Elle a par ailleurs mis en place un programme de formation des formateurs des imams, des enseignants des écoles madrasa et des prédicateurs sur la lutte contre l’extrémisme violent et la radicalisation, dont ont déjà bénéficié, le Nigéria, le Niger, le Burkina Faso, le Mali et la Côte d’Ivoire.

Toutes ces activités de la CEDEAO découlent de son Protocole du 10 décembre 1999 relatif au Mécanisme de prévention, de gestion, de règlement des conflits, de maintien de la paix et de la sécurité, et tout dernièrement du Plan d’actions prioritaires 2020-2024 pour éradiquer le Terrorisme dans l’espace communautaire.

Source : icilome.com