Ce que veulent les Togolais du Burkina Faso

La diaspora togolaise au Burkina Faso réclame l’installation officielle du consul honoraire de la République togolaise au Burkina Faso, Mahamadou Bonkoungou.

Les Togolais vivant au pays des hommes intègres sont estimés à 7668 par la Fédération des associations de la diaspora togolaise au Burkina Faso. Minés par des problèmes de leadership, les associations des ressortissants togolais ont enterré leur hache de guerre et se sont regroupées dans une fédération. Comme pour dire seule l’union fait la force.

Cette dernière essaie, dans la mesure du possible, de trouver des solutions aux problèmes que rencontrent ses membres. Mais elle est limitée dans ses ambitions, nous explique Komi Aziangbédé, son Secrétaire général.

Selon lui, la Fédération des associations de la diaspora togolaise au Burkina Faso manque d’interlocuteur valable. Elle a besoin que le consul honoraire de la République togolaise dans ce pays, en la personne de Mahamadou Bonkoungou, PDG du Groupe Ebomaf, soit installé officiellement afin qu’il règle leurs problèmes.

Pourtant, le gouvernement a trouvé nécessaire de le nommer par une décision officielle le 13 mai 2016. Mais jusqu’à présent, l’homme d’affaires n’est toujours pas installé.

Ce qui, souligne Komi Aziangbédé, ne lui permet pas d’« exercer conformément aux dispositions des lois, arrêtés et instructions, les fonctions qui lui sont confiées ». Qu’est-ce qui bloque alors son installation officielle ?

A.H.

www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.