Lomé assiégée depuis ce matin

Impossible de circuler dans la ville de Lomé ce matin sans voir des militaires, gendarmes, chars et autres. Lomé, comme l’a fait remarquer un observateur, est assiégé.

Au rond-point Bè-Gakpoto, ils sont des dizaines de militaires, gendarmes et autres à prendre d’assaut les lieux tôt ce matin. C’est là le premier point de départ de la marche qu’organise la coalition des 14 partis politiques de l’opposition ce mercredi.

Ces militaires et gendarmes guettent de moindre attroupement pour se jeter sur les gens comme des fauves.

A Adéwui au carrefour CCP, le même dispositif est visible. Là, les miliciens ne se cachent même pas. Ils sont armés de gros bâtons, avec à leurs côtés les militaires et gendarmes lourdement armés.

On défend même aux journalistes de prendre des photos.

« Le feu rouge d’Adéwui est rempli des miliciens et des soldats ce matin avec de longs bâtons dans les mains. Mes amis ça rend vraiment peur. On ne peut même pas prendre des photos », alerte Emmanuel Sogadji, président de la Ligue des consommateurs du Togo (LCT).

Il ajoute : « Avec la présence ds miliciens du pouvoir, nous prenons à témoin les diplomates et invitons les militants des forces vives à plus de prudence ».

Il a en outre demandé aux uns et aux autres de partager son message pour éviter des tueries aujourd’hui.

www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.