Ce que les jeunes catholiques togolais ont écrit au pape François

115

En marge du Synode des Evêques sur les jeunes (3-28 octobre 2018) à Rome, la jeunesse catholique du Togo a envoyé une lettre au Pape François dans laquelle plusieurs recommandations sont faites pour la réussite de ce rendez-vous.

Le Conseil de coordination de l’action catholique des jeunes (CCACJ) du diocèse de Lomé, pour la réussite du synode sur « Les jeunes, la foi et le discernement des vocations » qui se tient actuellement à Rome, et ce jusqu’au 28 octobre prochain, saisit le souverain pontife à travers une lettre ouverte.

D’abord, indique-t-on, l’objectif de cette correspondance « est de remercier le Saint-Père pour la convocation de cette rencontre et de lui transmettre les attentes des jeunes de Lomé sur le plan religieux, social, économique et politique ».

Il est demandé ensuite dans la lettre ouverte notamment « un accompagnement réel et effectif des jeunes catholiques par les prêtres » et un « renforcement de la pastorale des jeunes en instituant dans chaque conférence épiscopale une structure qui s’occupe de leurs préoccupations ».

En dehors du religieux, le social aussi constitue une problématique. Ainsi donc, la jeunesse togolaise souhaite qu’il soit mis « en place un système de promotion de l’insertion professionnelle des jeunes catholiques ». Dans cette optique, la banque du Vatican pourrait créer un fonds destiné au financement des initiatives de la jeunesse.

En clair, il faut que le synode en cours, débouche sur « des résolutions concrètes en faveur de l’épanouissement social et économique des jeunes catholiques », précisent les jeunes. Ces derniers demandent également que l’Eglise catholique trouve une formule afin d’inciter à « l’engagement citoyen des jeunes surtout dans les régions du monde où les problèmes de bonne gouvernance et de démocratie se posent avec acuité ».

A.H.

Source : www.lomechrono.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here