Ce que cachent les visites de Faure Gnassingbé à l’intérieur du pays

Alors que la crise politique est son paroxysme, Faure Gnassingbé enchaîne les visites à l’intérieur du pays. Pour, dit-on, faire prendre corps à son mandat social. Il y a d’autres objectifs qui se cachent derrière, selon de nombreux observateurs.

Pose de la première pierre par-ci, inauguration par-là… le chef de l’Etat multiplie les visites à l’intérieur du pays. Une tournée débutée depuis le fameux congrès de l’Union pour la République (UNIR) organisé dans la ville de Tsévié au cours duquel il s’est étonné de ce que lui « l’homme simple » est considéré comme un « dictateur sanguinaire ».

Selon le journal Nouvelle Opinion parue ce matin, « Depuis le début du mois, l’agenda de Faure Gnassingbé est très chargé avec la descente sur le terrain où il y a eu, dans un premier temps à être au contact des populations de la région des savanes »…

Puis après, rappelle cette parution, « la semaine dernière, Faure Gnassingbé a fait une visite surprise au marché de Niamtougou ». Ces visites sont placées sur le sceau du mandat social qu’avait promis celui que ses adversaires accusent de vouloir faire un bail à vie sur le Togo. C’est la principale raison qu’avancent officiellement les autorités au pouvoir.

D’autres estiment que si le fils de Gnassingbé Eyadema a décidé de se rendre à l’intérieur du pays, c’est tout simplement pour des raisons électoralistes.

En effet, le pouvoir cinquantenaire, au même moment qu’il appelle au dialogue avec la coalition des 14 partis de l’opposition, prépare son référendum pour faire passer sa révision constitutionnelle.

« C’est sous ce prisme-là qu’il faut comprendre les visites tous azimuts du chef de l’Etat togolais dans les localités et villes de l’intérieur », alerte un observateur avisé togolais.

A.H.

www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.