CAN : Claude Le Roy donne son avis sur la période de l’organisation des jeux

20


La Coupe d’Afrique des Nations (CAN) se joue désormais en fin de saison. Depuis la reprogrammation de la compétition par la confédération africaine du football (CAF), des experts du football ne cessent de donner leurs avis sur ce nouveau changement. C’était également le cas de Claude Le Roy.

Dans un entretien accordé à la BBC, le sélectionneur du Togo opte, lui, pour une CAN qui se joue en janvier-février et donne ses raisons.

« Pour moi, la meilleure période, c’était en janvier-février. Quand ils (les joueurs africains) jouaient beaucoup de matchs pour leurs clubs, en Angleterre, en Allemagne, en Espagne, en Italie, en France ou dans d’autres pays, bien sûr qu’ils manquaient quelques matchs (en club), mais c’est peut-être la contribution que l’Europe peut parfois apporter à l’Afrique», a indiqué Le Roy.

Le technicien tricolore donne des exemples de quelques meilleurs joueurs africains pour qui, d’ailleurs, la CAN 2019 en Egypte n’a pas été bénéfique pour des raisons de fatigue.

« Mohamed Salah, c’était très difficile pour lui. Sadio Mané, oui, il a marqué quelques buts (3 buts, une passe décisive) mais il n’a pas été très influent. C’est un joueur fantastique, un grand talent, mais vous pouvez voir qu’il n’est pas complètement prêt pour ce type de compétition sur le plan physique ou mental.»

Claude Le Roy va plus loin dans ses analyses et a évoqué les risques de blessures qui peuvent jouer sur l’avenir des joueurs en club.

Pour lui, « le niveau physique des joueurs est très mauvais et lorsqu’ils auront terminé cette compétition, certains joueurs devront immédiatement retourner en pré-saison avec leur club. J’ai peur de la saison prochaine pour certains de ces joueurs…» , s’est-il inquiété.

Source : l-frii.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here