Burkina Faso: Faure Gnassingbé derrière le putsch de 2015- Jeune Afrique

0
394

Le putsch qu’a connu le pays des hommes intègres en 2015 aurait visiblement été monté avec l’aide de certains pays africains. Outre la côte d’ivoire qui a été citée dans l’affaire. Le Togo aurait également prêté main forte à l’organisation de ce coup d’état. L’information a été révélée par le site de Jeune Afrique.

Jeune Afrique dit avoir pris connaissance de certains documents importants qui permettent de remonter au Togo. « Dans l’ordonnance qu’il a transmise en juillet à la chambre de contrôle du tribunal militaire – et dont JA a obtenu copie de certains extraits –, le juge d’instruction François Yaméogo évoque le soutien fourni par un autre pays voisin (ndlr : en plus de la côte d’ivoire), le Togo » peut on lire sur le site.

L’article poursuit en détaillant les circonstances de cette découverte. « Lors de son audition devant le magistrat, le commandant Abdoul Aziz Korogo, alors chef de corps du régiment de sécurité présidentielle (RSP), a affirmé que le général Gilbert Dienderé lui avait ordonné « d’envoyer des éléments à la frontière du Togo en vue de récupérer du matériel de maintien de l’ordre » et que le « sous-lieutenant Boureima Zagré, en mission avec la Minusma au Mali et de passage à Ouagadougou, s’était proposé » pour effectuer le voyage ».

Toutes ces information sont confirmées, toujours selon le site, par le sous-lieutenant qui a confirmé dans sa déposition « qu’il avait » reçu un ordre de mission » signé par le commandant Korogo pour se rendre au Togo du 17 au 18 septembre 2015, afin de récupérer du matériel de maintien de l’ordre ».

L’artillerie réceptionnée a ensuite été distribué à la gendarmerie et à la police dans le camp du RSP , a en croire les dires des deux hommes cités par Jeune Afrique.

CamerounWeb.com