Brigitte Adjamagbo-Johnson : « Il faut les réformes ou alors le régime partira »

Les réformes ou Faure Gnassingbé partira, c’est le mot d’ordre de l’opposition togolaise qui reste plus que mobilisée. La répression des marches du PNP samedi dernier ayant galvanisé les forces démocratiques, rien ne semble les arrêter.

Outre « Togo mort » lancé par l’opposition, plusieurs autres actions seront annoncées dans les heures qui viennent. Aujourd’hui, il faut que le régime opère les réformes. Dans le cas contraire, le peuple va prendre ses responsabilités.

Pour la présidente du CAP 2015, Mme Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson, cette conférence de presse est un signal d’union qu’ils veulent envoyer au peuple togolais, pour lui dire qu’ils sont unis, ensemble et qu’ils veulent mener des actions d’envergure dans les prochains jours.

« Le peuple a montré, avec les manifestations du PNP, qu’il veut les réformes ou alors il fera partir le régime. Il s’agit qu’ils (Ndlr, les tenants du régime) comprennent qu’ils doivent nous permettre de retrouver la Constitution de 1992. On a attendu 11 ans durant. Le peuple ne peut plus attendre », a indiqué Mme Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson.

Et d’insister : « Il faut les réformes, ou alors le régime partira. Parce qu’il n’est pas au-dessus du peuple ».

www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.