Boycott du recensement au Togo / « Les populations sont prises entre deux feux », Nathaniel Olympio

145

Boycott du recensement au Togo / « Les populations sont prises entre deux feux », Nathaniel Olympio

Aujourd’hui, prend fin le recensement électoral dans la zone 1 en prélude aux élections législatives qui auront lieu le 20 décembre prochain au Togo. Celui dont le parti est membre de la Coalition des 14, qui a appelé les populations au boycott de cette activité de la CENI, s’est prononcé ce lundi dans l’émission Audi Actu sur radio Victoire Fm.

« Jusqu’à présent nous considérons que la CENI en action est une CENI qui ne répond pas aux préoccupations des togolais, qui ne correspond pas à l’esprit et à la lettre de la feuille de route de la CEDEAO. Donc, les togolais ont compris cela. Mais le régime n’a pas cessé d’user de manipulations pour inciter les populations à se présenter dans les centres de recensement. (…) Il y a des manipulations de conscience. Ce type de fonctionnement est absolument ignoble. Les populations sont finalement prises entre deux feux, déchirés entre la volonté de ne pas participer à la fraude électorale et leurs préoccupations quotidiennes. », expliquait-il.

Pour Nathaniel Olympio, président du « Parti des Togolais », la seule vérité qui tienne est que la participation au recensement électoral de la CENI actuelle du Prof Kodjona Kadanga est un moyen de contribuer à la fraude électorale en préparation dans le pays. « Parfois on se demande si les jusqu’au-boutistes de ce pouvoir mesurent la portée des actes qu’ils posent. Faire un passage en force, c’est faire preuve d’irresponsabilité majeure. (…) Ma crainte, c’est de voir le Togo se retrouver dans une situation où les gens trouveront qu’il ne reste plus que la force pour s’exprimer… », confie-t-il.

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

TogoTopInfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here